Courrier de lecteur

Courrier d’un de nos lecteurs, LPN se rendra au 4ème salon de l’agriculture et de l’alimentation pour y vérifier un certains nombres points…

 

C’est lors du conseil communautaire du 8 juillet 2015 que Monsieur Frédéric Muller, alors simple conseillé communautaires (il est devenu vice-président suite au décès de Dominique Steichen), avait réclamé le bilan financier du salon de l’agriculture. Depuis plus aucun élu communautaire n’a eu l’envie de connaître ces chiffres.

 

En réponse à sa demande, Monsieur Muller a reçu quelques mois plus tard le bilan de la Fédération des Commerçants et Artisans du Pays Naborien (tableau joint).

Au vu de ce tableau les interrogations sont multiples.

– Cette fédération est-elle toujours active à la différence de son site internet ?

– Comment peut-on dilapider plus du tiers de son budget dans des publicités versées au quotidien régional (somme supérieure à la subvention de 34250 € versée par l’ex CCPN !) ?

– Comment peut-on exister avec 90% de ses ressources provenant de subventions diverses de la communauté de communes ?

– A quoi correspondent les 1280 € versés par le restaurant l’Ôtre Monde qui de l’autre côté encaisse 6400 € plus les bénéfices sur la restauration et les buvettes dont il a le monopole.

– Pourquoi ces buvettes et cette restauration ne sont pas assurées par des associations méritantes de la communauté d’agglomérations.

Et surtout quelles sont les bilans de cette fédérations et des salons de l’agriculture pour les années 2015 et 2016 ?

Combien nous coûte réellement ce salon dont l’entrée et soit disant gratuite (lors du même conseil communautaire du 8 juillet 2015 le président avait soulevé l’idée de rendre l’entrée payante) ?

Combien y-a-t-il réellement de producteurs et d’artisans de l’agglomération dans ce salon (on constate la présence importante de l’hypermarché du DUF) ?

 

Je n’ai rien contre la tenue de ce salon mais je souhaiterais que les contribuables de l’agglomération Saint-Avold Synergie ne soient pas pris une fois de plus pour des vaches. Il faut que ce salon profite réellement aux producteurs, commerçants et associations DE L’AGGLOMÉRATION et que les associations de commerçants soient traitées de la même façon qu’elles soient de Saint-Avold, Morhange ou ailleurs.

 

AE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *