La Guerre des enseignes

La Commission Nationale d’Aménagement Commercial a été saisie par la société HERRENWALD gestionnaire du Super U de Valmont. Suite à un avis favorable de la Commission Départementale d’Aménagement Commercial de la Moselle en date du 13 février 2017. Cette société a exercé son droit de recours.

Par ce fait, en date du 05 juillet 2017, la Commission Nationale a donné un avis défavorable à l’implantation du magasin LIDL sur une surface de 1420 m² à Valmont.

Considérant que la localisation du projet à la limite des communes de Valmont et de Saint-Avold ne participe en aucune manière à l’animation de la vie urbaine. La ville de Saint-Avold ayant bénéficié récemment de subventions du FISAC pour soutenir la vitalité de son centre-ville donc ce projet ne rentre pas dans ce cadre.

Dans ces commissions départementales, la majorité des membres sont des élus. Qui votent toujours pour des installations commerciales à la périphérie des villes et de ce fait participent activement,  à la désertification des centres villes.

La ville de Saint-Avold en est l’illustration parfaite. Malgré l’acquisition à un prix Pharaonique du parking de la poste, à un cartel « d’amis » du maire, acquisition qui devait redynamiser le centre-ville.

Ou en est-on maintenant ?

A l’heure actuelle ce parking n’a pas joué son rôle du fait que la municipalité a continué à favoriser l’implantation de commerces à la périphérie de la ville.

Le centre-ville de Saint-Avold si attractif autrefois, meurt chaque année un peu plus.

 

Jean Claude BREM

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *