Rythmes Scolaires : le casse-tête entre parents d’élèves et Maires.

 

Depuis 2018, la majorité des collectivités est POUR un retour à la semaine de 4 jours dans les écoles. Ce choix est motivé par les demandes des parents (83 %), des conseils d’écoles (81 %) et des enseignants (71 %). L’une des principales raisons avancées reste la fatigue des enfants (72 %).

Dans cette même volonté, la majorité des délégués des parents d’élèves ont exprimé leur souhait aux maires des communes de Vahl-Ebersing, Lixing-lès-Saint-Avold, Laning, Altrippe, Maxstadt et Biding.

Un sondage, sans précision des horaires de bus, a ensuite été réalisé au mois de novembre 2017. Présenté sous forme de questionnaire, le Syndicat Intercommunal à VOCation Scolaire en collaboration avec les instituteurs a consulté les parents d’élèves sur un choix préférentiel : POUR 4 jours ou 4,5 jours par semaine de scolarité

>> Voir le sondage

Plus de 80% des parents d’élèves préfèrent le retour à la semaine de 4 jours. Ainsi, le conseil d’école s’est réuni hier (22/02) pour entériner par un vote, le passage à 4 jours par semaine de scolarité.

Selon certains parents, l’irruption de 4 individus « non conviés » à cette réunion auraient causée la suspension du vote.

En outre, l’un des individu serait un proche de la direction du périscolaire.

Alors qu’un nouveau sondage est demandé par le SIVOCS (composé de 6 maires et de 6 conseillers municipaux), l’événement du 22 février suscite beaucoup d’interrogations sur les réelles intentions des élus et de leurs amis du périscolaire.

Le point de vue des élus est totalement différent. Ils écartent carrément cette hypothèse qui ne reflète pas la réalité de ce qui s’est passé ce jour-là, les élus pointent même un aspect hyperbolique chez certains parents.

Du moins, les Maires concernés ont expliqué avoir été heurtés à une fin de non-recevoir du Conseil Régional Grand-Est qui refuse d’aider financièrement les communes citées plus haut. Ainsi, le retour à 4 jours par semaine de scolarité est difficilement réalisable pour ces maires de petites communes :

-le coût d’un transport en commun scolaire à l’année, reviendrait à 70 000€ pour une rotation de bus qui s’ajoute à celle déjà en place.

-un problème de disponibilité de chauffeur se poserait également, car celui-ci ne travaillerait qu’une heure par jour.

-un problème d’horaires scolaire se pose aussi entre les 3h30 du matin et les 2h30 de l’après-midi. Pour les maires, il est impossible d’avancer les heures du matin.

La seule solution se porterait sur la réduction de la pause méridienne, ce qui éviterait de mettre en place une nouvelle rotation de bus. Ainsi, les 70 000€ du Conseil Régional Grand-Est ne serait pas nécessaire.

C’est dans ces conditions que le SIVOCS a décidé de consulter à nouveau les parents d’élèves avec un second sondage, cette fois-ci avec la précision des horaires.

. Un questionnaire est en cours de distribution depuis ce matin dans les communes de Vahl-Ebersing, Lixing-lès-Saint-Avold, Laning, Altrippe, Maxstadt et Biding

>> Voir le sondage avec les horaires

Il est à rappeler par ailleurs que le projet du complexe scolaire « unique » sur la commune de Vahl-Ebersing, réglera sans doute beaucoup de problèmes. Mais, malheureusement ce projet a du mal à démarrer et ne verra certainement pas le jour avant l’année scolaire 2019/2020.

Nous savons que la semaine de 4 jours est préférable au bien être des enfants.

Pensez vous que leur bien être doit être affecté par nos problèmes financiers ou organisationnels ? 

Sachant cela, devons nous réellement compter les dépenses ou les moyens organisationnels pour eux ?

 

Rédacteur Le Petit Naborien

 

 

 

Comments
  1. Sébastien Lang
  2. kassandre

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *