Droit de réponse : Mr Sébastien LANG, Maire de Maxstadt

Suite à l’article publié le 23 Février 2018 intitulé : « Rythmes Scolaires : le casse-tête entre parents d’élèves et Maires. »

Mr Sébastien Lang, Maire de Maxstadt, a sollicité auprès du LPN un droit de réponse :

 


 

 

Je me permets d’apporter une flopée de corrections, car cet article enchaîne les confusions, approximations et autres contre-vérités.

Rappel des faits:
– en juin 2017, le gouvernement annonce la possibilité offerte aux maires de revenir à une semaine de 4 jours, avec le même volume d’enseignement hebdomadaire (donc des journées plus denses).
– plusieurs parents d’élèves sollicitent le SIVOCS (syndicat scolaire en charge du regroupement scolaire des six communes) pour revenir à 4 jours à la rentrée 2017.
– contacté, le Conseil Régional oppose une fin de non-recevoir à un changement aussi tardif dans l’organisation du transport scolaire, qui est un véritable casse-tête (pour mémoire, il y a 6 communes concernées, dont 5 avec des écoles, les élèves étant répartis sur 10 classes dispersées dans 8 écoles…) annuel.
– le SIVOCS prend donc l’engagement d’effectuer une étude à la rentrée 2017 pour revenir à une semaine de 4 jours.
– en parallèle de l’étude transports demandée au Conseil Régional, une première consultation est organisée par le SIVOCS auprès des parents en novembre 2017, en précisant toutefois qu’au moment de cette étude, les horaires de classes et des bus ne sont pas encore connus.
– le 21 février, le Conseil Régional expose aux membres du SIVOCS, aux instituteurs et aux délégués de parents d’élèves les horaires prévisionnels des bus et des classes, et également les contraintes organisationnelles (cadencement de services notamment) qui découlent des contrats liant le Conseil Régional et les transporteurs.
– le 22 février, un Conseil d’Ecole devait se prononcer lors d’un vote consultatif (la décision finale devant revenir au SIVOCS) sur le retour ou non à une semaine de 4 jours, avec comme nouveaux éléments de réflexion les horaires enfin connus.
– avant même ce Conseil d’Ecole, le SIVOCS avait décidé de consulter à nouveau les parents avec cette fois les horaires.
– l’irruption de certains parents d’élèves lors de ce Conseil d’Ecole, alors même que le président du SIVOCS exposait le souhait dudit syndicat de consulter à nouveau les parents, a jeté une certaine confusion dans les discussions, il est vrai.

On semble reprocher aux élus le fait de vouloir consulter les parents, en leur fournissant toutes les informations objectives leur permettant de se positionner, puisqu’enfin disponibles… C’est quand même un comble de reprocher à des élus de demander leur avis à leurs électeurs premiers concernés !

Quant aux accusations à peines voilées de « collusion » entre des membres du SIVOCS et le périscolaire, elles sont à la limite de la diffamation et méritent de rester dans les limbes d’imaginations trop fertiles et trop nourries aux théories du complot.

Je vous laisse également la responsabilité de dire « Nous savons que la semaine de 4 jours est préférable au bien être des enfants. », affirmation ahurissante, alors même que le consensus des spécialistes des rythmes de l’enfant, et les résultats internationaux d’évaluation des enseignements montrent totalement l’inverse.

Quant à moi, comme je l’ai dit publiquement en Conseil d’Ecole, quel que soit mon avis personnel (que j’exprime en tant que parent d’élève lors du vote), je suivrai l’avis majoritaire des parents répondant au vote.

Sébastien Lang,
Maire de Maxstadt
Vice-Président du SIVOCS « Echo Jeunesse »

PS: pour écarter certaines rumeurs, je précise également que les fonctions de président et de vice-président au sein du SIVOCS sont des fonctions bénévoles ne percevant aucune indemnité à ce titre.

 

 

Comments
  1. pp2kzr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *