Pillage de l’argent public : Qu’en est-il de l’éthique syndicale de la CFTC ?

 

 

C’était le 10 mars dernier (10/03/2018) que l’attitude de certains représentants du personnel des syndicats  Force Ouvrière (FO) et Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFTC) à la Mairie de Saint-Avold était remise en cause par Le Petit Naborien {La souffrance au travail en Mairie de Saint-Avold ? Tout va très bien…madame la Marquise… ! } – { Lien Facebook }

Un mois après la publication de cet article, j’apprends que « les mandats en or à la CFTC » ont été balancés par le Canard enchainé. Des salaires mirobolants versés, pendant plusieurs mois, à deux dirigeants de la CFTC en Meurthe-Moselle. Ces derniers ont été suspendus à titre conservatoire, le vendredi 27 avril dernier. Quant à l’Union Départementale de CFTC 54, elle est désormais placée sous tutelle.

 

Républicain Lorrain du 22/04/2018

EST-Républicain du 24/04/2018

Républicain Lorrain du 27/04/2018

EST-Républicain du 25/04/2018

 

La CFTC a clairement été prise la main le sac, va falloir qu’elle paye le prix de sa trahison par rapport à sa mission syndicale !

 

Avec un tel sens immoral, visant à pratiquer un mauvais syndicalisme, certains représentants du personnel auraient une meilleure évolution de carrière que leurs collègues. Il paraît évident que le maire de Saint-Avold, André WOJCIECHOWSKI aime collaborer avec ce type de syndicat, bien coulant comme le camembert. On sait que certains élus de la CFTC ont même réussi à faire embaucher les membres de leur famille à la Mairie de Saint-Avold, chez Energis et à l’ex CCPN. Comment voulez-vous qu’ils soient intègres et efficaces dans leur rôle de défenseur du salarié face à l’autorité territoriale.

Que ce soit au niveau local ou national, un sérieux problème d’éthique se pose avec cette organisation syndicale.

 

Luci-Fer

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *