Le Petit Naborien rit jaune

Le petit Naborien fait le point :

La colère de nos concitoyens et contribuables reste entière, les atermoiements du gouvernement ne font rien pour arranger les choses. Il conviendrait d’écouter les revendications de ces gens, elles sont légitimes et ne se limitent pas à quelques casseurs qui profitent du mouvement pour en découdre. Nous réaffirmons notre position, et condamnons bien sûr les violences de ces casseurs dans la soirée du 01 décembre 2018 à Saint-Avold.

Pour l’instant les gilets jaunes ont su résister à tout type de récupération malgré les tentatives maladroites du Maire de Saint-Avold.

Première manipulation :
Cette mauvaise foi nous exaspère, en effet depuis le 28 novembre 2018 le parti radical (Le parti de Mr WOJCIECHOWSKI) s’associe au mouvement LREM (La République En Marche) pour les élections Européenne de 2019 . Donc ces deux partis sont alliés.

Deuxième manipulation :
Lorsqu’il a fallu fixer les indemnités du Président et des vice-présidents de la Communauté d’Agglomération Saint-Avold Synergie, ce monsieur n’a pas lésiné pour faire payer le contribuable.

En s’octroyant des augmentations faramineuses, ses copains et lui ont-ils mesurés la portée de leurs actes ?

Connu pour ses abus avec l’argent public, comment ce cher « bon » capitaine peut-il oser soutenir les gilets jaunes ?

Le Petit Naborien avait réagi fortement devant cette gabegie financière (voir tract ci-dessous).

Voir article : MALGRÉ L’AUSTÉRITÉ BUDGÉTAIRE, CERTAINS BARONS CONTINUENT DE PROSPÉRER SUR LE DOS DU CONTRIBUABLE !

Troisième manipulation :
Augmentation (entre autres) de la taxe d’habitation à Saint-Avold de 4.5%. Le maire est le plus « gros » taxateur de la Moselle Est, sans se soucier des gilets jaunes.

Monsieur le Maire, il ne suffit pas de porter un gilet jaune sur des photos et des vidéos pour faire oublier vos abus sur le dos de ceux qui souffrent, afin d’assurer votre propagande.

La situation est grave pour notre pays, il n’y a plus de place pour les pantalonnades et le cynisme.

Nous proposons à Monsieur le maire un débat contradictoire dans le média qu’il désire pour échanger sur la situation de notre pays et comprendre les mouvements de fond qui se mettent en marche.

Rédacteur Le Petit Naborien

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *