Le LPN s’interroge…

OMERTA SERAIT-ELLE DE RIGUEUR DANS LES AGISSEMENTS DES FORCES DE L’ORDRE ?

 

Acte 3 des Gilets Jaunes : Dans la soirée du 1er décembre 2018 des dégradations ont été commises au centre ville de Saint-Avold.

Les forces de l’ordre sont mis en cause par plusieurs témoignages intrigants. Après avoir reçu des messages écrits de nos lecteurs, nous sommes allés constater par nous-même, le samedi 22 décembre 2018, les différents impacts sur les vitrines de certains commerces du centre-ville et autres établissements publics de Saint-Avold (57)

Les photos prises à cette occasion semblent rendre crédibles les accusations portées par plusieurs citoyens, notamment le témoignage et les photos prises par un témoin dont le pseudo est « Kelkunsaint Avold ».

Capture d’écran, du 22-12-2018 sur  Facebook.

 

Curieusement, quelques heures seulement après la mise en ligne de sa publication à charge contre les forces de l’ordre, le compte Facebook de ce témoin a été désactivé.

Capture d’écran reçu par email le 22-12-2018

 

Qu’est-ce que cela signifie ? Pareille coïncidence est pour le moins troublante. Laisserait-elle penser à une possible véracité des faits dénoncés par ce témoin qui souhaite demeurer anonyme ?

Malgré tout, ce dernier n’a pas voulu en rester là ! Tout comme la députée Hélène ZANNIER, la Mairie de Saint-Avold des médias locaux et nationaux, le Petit Naborien a reçu un mail complet de ce témoin, hier à 19h45 précise.

Ci-dessous, le contenu intégral de l’email que nous avons reçu :

Debut du message =============================================================================


« Bonjour

je vous joint un texte ainsi que des photos accusant les forces de l’ordre d’avoir vandalisés les vitrines du centre ville de Saint-Avold le soir du 1er décembre 2018.
J’ai tenté de diffuser l’information sur Facebook, sans succès, le compte ayant été supprimé au bout de 2 heures. (voir capture d’écran), et je ne sait pas si beaucoup de gens l’ont vu.

Voici la liste des entités à qui j’ai envoyé l’information

journal quotidien
journal artetv
helene.zannier@assemblee-nationale.fr
courrier@mairie-saint-avold.fr
contact@radiomelodie.com
Radio France bleue
le journal Marianne
le journal le canard enchaîné
le Petit Naborien

merci de faire passer l’information au maximum si vous le pouvez. »

 

 


Fin du message =============================================================================

 

 

Dans ces photographies, on peut y voir la munition de calibre 40mm en caoutchouc souple et embout rond qui est apposée sur plusieurs impacts à hauteur d’homme.

A savoir, ce genre de munition à balle ou à chevrotines en caoutchouc souple est utilisé par les forces de l’ordre de Police et de Gendarmerie Nationale en France. C’est aussi la seule munition du Flash Ball autorisée pour les agents de la Police municipale française.

Le Flash Ball est une arme à feu qui n’est pas conçue pour tuer. Toutefois celle-ci reste potentiellement dangereuse et peut causer des blessures ou des dégâts matériels graves en cas de tir à bout portant

Source : https://zad.nadir.org/IMG/pdf/ARMEMENTSPOLICE_A3.pdf

 

Compte tenu de ces éléments inquiétants, le Petit Naborien estime qu’il est de sa mission de relayer ces informations sidérantes accompagnées des interrogations légitimes qu’elles soulèvent.

Du fait d’avoir informé ses lecteurs de ces coïncidences et révélations graves, si elles venaient à être confirmées, le Petit Naborien lui aussi serait-il menacé par une désactivation de sa page ?

 

La rédaction du LPN.

Comments
  1. Albrecht
  2. philippe

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *