On y va tout droit…. !

Jeudi 14 février 2019, les eurodéputés ont adopté un texte qui condamne le recours à des interventions violentes et disproportionnées par les autorités publiques, lors de protestation et de manifestation (avec un silence radio quasi total des médias français).

Macron et son gouvernement s’en moquent totalement, alors que d’habitude, ils n’ont de cesse de mettre en avant les décisions européennes.

Christophe DETTINGER, est déjà jugé, avec peine de prison, pour avoir frappé un gendarme. Par contre, bien avant, Alexandre BENALLA qui, sans aucun mandat, s’était livré, à des actes de violences envers une femme et frappé un manifestant inoffensif à terre, n’est toujours pas inquiété juridiquement pour cette ignoble prestation !

Eric DROUET a été jugé, avec aussi une peine de prison, pour un appel à un rassemblement et sera rejugé en juin pour un port d’arme prohibé de « destruction massive », c’est à dire … un bâton. Par contre le fait que Alexandre BENALLA n’ouvre pas sa porte à la justice, lors d’une perquisition, le temps de faire disparaître une armoire pleine d’armes non autorisées, n’a pas beaucoup ému Macron et ses acolytes !

Une loi anticasseurs (par ailleurs votée par la députée de Saint Avold, Hélène ZANNIER) décidée rapidement, qui, à terme, on le sait très bien, sera utilisée pour entraver toute contestation et toute manifestation. Cette loi va laisser aux Préfets tous les droits, sans aucune décision de justice, mais avec certainement des directives précises….comme pendant une certaine triste période de l’histoire de notre pays.

Quand je vous dis que l’on y va…à petits pas peut-être….mais on y va tout droit.. !

Si on laisse faire, bien sûr !

Désiré

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *