Des hauts-fonctionnaires très libéraux….d’abords pour leurs salaires !

 

 

Ils n’ont pas besoin de mettre un gilet jaune…

Le Directeur Régional des Finances Publiques, le Secrétaire Général de Bercy et une trentaine de Hauts Fonctionnaires du ministère des finances s’octroient des rémunérations mirobolantes. Elles peuvent aller jusqu’à 22 000 euros mensuels ; c’est-à- dire 18 fois le SMIC (1227.39€ net). Mais, qu’en est-il des autres ministères ? Les petits fonctionnaires  qui eux sont sur le terrain, tirent la langue.

Complément d’enquête – Hauts Fonctionnaires

 

C’est doublement du vol

Parce qu’il n’y a aucune grille indiciaire (de salaire) de la fonction publique, qui permet d’atteindre ces niveaux de rémunération. Et parce qu’il s’agit d’une utilisation frauduleuse des impôts des contribuables. Nombreux sont ceux qui ont souffert pour acquitter ces impôts.

Même La Cour Des Comptes n’a pas pu expliquer ces rémunérations, celles-ci sont impactées par beaucoup de primes obscures !

Le Ministre des Finances Mr Gérald DARMANIN, donneur de leçons, connu pour sa suffisance et son arrogance, se fait tout petit et rase les murs quand il s’agit de s’expliquer sur ces rémunérations.

Si ces faits n’étaient pas apparus au grand jour, combien de temps les responsables politiques et/ou gouvernements successifs auraient-ils gardé le secret ?

« Un mauvais exemple est comme une tache d’huile qui va toujours en s’étendant. » Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville

De Bercy à Saint-Avold (57), du haut fonctionnaire au clientélisme et copinage Naborien !

A 369 km du ministère de l’économie et des finances, on retrouve la Mairie de Saint-Avold où le gaspillage de l’argent public n’est plus un secret pour personne.

Cela fait maintenant trois mandats que DD* arrose et place les copains un peu partout, la Mairie de Saint-Avold a l’honneur de récupérer des incompétents dont on connaît l’arrogance et la suffisance. Exemple : un agent sous qualifié qui s’est vu attribuer les fonctions de Directeur Général adjoint des services  et de collaborateur dans la plus grande illégalité. (Cf. page 36 du rapport 2018 de la CRC)

Page 36 du Rapport de la Chambre Régionale des comptes

Ce type de nomination est fréquent à la Mairie de Saint-Avold, généralement les agents subissent n’ayant pas les compétences requises. Parfois, ces promus responsables ne se donnent même pas la peine de passer un concours ni un examen professionnel pour accéder à ces postes (aux ressources humaines, aux Ateliers municipaux, au cabinet du Maire, etc…)

Quels risques et quelles conséquences pour le contribuable ?

Payer pour un service public incompétent

Payer pour des pistonnés « débordés » par les jeux en ligne et pour leurs préoccupantes interrogations sur les destinations de vacances et autres RTT…

Payer pour cette poignée d’agents qui bénéficient de passe-droits,  se paient le luxe de ne pas badger au prétexte fallacieux qu’ils se sont rendus de leur domicile à une réunion extérieure.

Payer pour des agents qui ne sont jamais à leur poste, sans rendre de compte à qui que ce soit alors qu’ils sont généreusement payés. (Cf. page 30 du rapport 2018 de la CRC).

Page 30 du Rapport de la Chambre Régionale des comptes

Payer pour des incapables souvent à l’origine des arrêts de travail des autres agents, victimes de l’incompétence de leur supérieur qui nuit  aux conditions de travail du plus grand nombre (voir dans nos colonnes, l’article : « La souffrance au travail en mairie de Saint Avold ? tout va très bien ….madame la Marquise …! »).

 

Payer pour des agents indélicats…tel que le directeur général des services qui s’est illégalement attribué des primes ainsi que le versement de bonifications dans la même période. Ce même agent a également occasionné un conflit d’intérêt avec son ex-conjointe, avocate souvent sollicitée par la Mairie cette dernière décennie.

Payer pour des garde-fous du Maire qui sont prêts à tout pour couvrir André WOJCIECHOWSKI dans ses infractions (Cf. plainte et condamnation sur la discrimination syndicale) et apportent leur soutien concernant la plainte sur le favoritisme, prise illégale d’intérêts et délit de favoritisme.

 

Moralité de l’histoire…

Le politique véreux pistonne et nomme le fonctionnaire qui l’aidera à mettre en œuvre son projet politique à n’importe quel prix.

Tous, ils se protègent mutuellement car il en va de leurs intérêts particuliers.

Avec une telle conclusion, localement, on peut s’interroger sur les raisons du mutisme des hauts fonctionnaires de la Région Grand Est et du parquet de Sarreguemines lorsqu’ils ont eu connaissance des pratiques illégales du Maire de Saint-Avold, André WOJCIECHOWSKI (Candidat aux prochaines élections européennes avec le Parti Radical).

Cf. Plainte pénale de l’ACPN CM

Cf. courrier d’un conseiller municipal à Monsieur le Préfet, en date du 2 janvier

Cf. Courriers des conseillers municipaux au contrôle de légalité à Forbach (seront publiés ultérieurement)

Cf. Les deux derniers rapports:  CRC 2009 et CRC 2018

 

« Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir » Jean de La Fontaine

 

Mieux vaut (sauf pour l’honneur…) s’appeler BENALLA que DROUET, ou WOJCIECHOWSKI (maire de Saint-Avold, Président de CASAS et conseiller départemental) que HILPERT (maire de Théding) dans ce concept juridique, philosophique et politique que revendique le gouvernement de la France d’aujourd’hui !

 

 

Le comité de rédaction du LPN

*DD = André WOJCIECHOWSKI, maire de Saint-Avold, président de la Communauté d’Agglomération Saint-Avold Synergie (CASAS) et conseiller départemental

 

 

Partagez l'info !

Comments
  1. MN

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *