La souffrance au travail en mairie de Saint Avold – bis

Le Petit Naborien vous fait part de ce communiqué de presse reçu le 28 Mai 2019 de la C.G.T. Territoriaux Saint-Avold

Pour rappel, le sujet a déjà été traité dans nos colonnes le 10 mars 2018  « La souffrance au travail en mairie de Saint Avold ? tout va très bien ….madame la Marquise …! « 

 

// Début du communiqué //


Suite à l’article paru dans l’édition « Saint-Avold, Creutzwald » du RL, en date du 28 mai 2019, relatant une affaire judiciaire pour des faits de harcèlement sur un travailleur handicapé à la Mairie de Saint-Avold, la CGT tient à apporter quelques précisions.

Si les actes commis par deux personnes sont avérés particulièrement dégradants et humiliants, il n’en demeure pas moins que certaines responsabilités ont été épargnées.

En effet, déjà en 2009, le rapport d’observations établi par la Chambre Régionale des Comptes (CRC), précisait dans page n°20, point 5.4.2. : « d’une manière plus générale, le sous-encadrement du personnel contribue, certainement, à expliquer l’absence de formations organisées en interne et la faiblesse de la fonction de contrôle au sein des services ».

 

En 2015, dans le cadre de l’évaluation des Risques psychosociaux (RPS), la synthèse du rapport « Bourrelli consultant » relevait plusieurs dysfonctionnements à la Mairie de Saint-Avold, et notamment :

  • « Certains manquements dans l’accompagnement des conditions de travail ou de certaines difficultés, générant au niveau des équipes des situations de durcissement »
  • « Un environnement de travail ne respectant pas l’ensemble des règles hygiène/sécurité »

Malgré ces alertes établies par des structures extérieures de la commune, malgré les préconisations des médecins de préventions, malgré les revendications de la CGT au sein du CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de travail), la non prise en considération des éléments évoqués ont contribué à cette sordide affaire.

 

Dans ces conditions, les deux personnes condamnées

sont-elles seules responsables ?

 

La CGT rappelle que l’employeur est tenu par la loi de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés.

Pour la CGT du syndicat CGT Territoriaux Saint-Avold,
Cédric NKOZO,
Secrétaire général

 

 

// Fin du communiqué //

 

Partagez l'info !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *