CES GENS-LÀ…..

D’abords ! d’abords ! il y a ceux que l’on appelle des girouettes…..et puis les autres, des caméléons….Il y a aussi, Monsieur, des « retourne-veste » en attendant qu’ils deviennent des « baisse-pantalon »…

Vous devez les reconnaître, Monsieur, ces gens-là ! des pseudo politiciens véreux, ceux qui passent d’un parti politique à un autre, souvent situés aux antipodes. Ces gens-là, Monsieur, ils n’ont ni foi, ni loi, sinon leur intérêt personnel.

Ils s’acoquinent avec certains, qu’ils ont combattus hier. Ils trahissent ceux qu’ils ont caressés auparavant. Ils sont « Charlie » quand il faut être Charlie, même s’ils enfreignent eux même la règle des libertés et usent de discriminations. Parfois ils s’habillent en jaune. Mais faut vous dire Monsieur, seulement quand la mode est au jaune, parce qu’ils reprennent bien vite leur couleur d’origine quand leur parti, aussi véreux que eux, fait ami-ami avec LREM.

Faut vous dire Monsieur ! que chez ces gens-là, on va à la soupe, Monsieur….On va à la soupe, même si elle est froide !….. Pourvu qu’elle soit à l’oseille !

Il y en a partout, Monsieur, au plus haut niveau de l’État, comme dans les plus petites communes.

Saint-Avold a son lot dans cette tribu d’arrivistes . On ne va pas tous les citer Monsieur, alors on va prendre pour exemple le premier de la classe.

Conseiller municipal à Flétrange en 1984, il adhère au PS. 1984, souvenez-vous Monsieur, c’était l’époque Mitterrand, le PS a le vent dans le dos et celui qui allait devenir notre édile, se laisse emporter par les bourrasques du PS. Mais faut vous dire Monsieur, uniquement pour servir les citoyens bien sûr !

Et puis, patatrac ! Monsieur, en 1986, le PS lui brise son rêve, en refusant son investiture pour les législatives. Il se laisse alors emporter par le vent du RPR qui vient de se lever en 1988, par l’intermédiaire du Député André BERTHOL dont il devient son attaché parlementaire.

En 2001, il quitte la mairie de Macheren, dont il a asséché les finances de cette petite commune, pour devenir Maire de Saint Avold, sous l’étiquette RPR.

Toujours dans le sens du vent, mais il ne faut pas se méprendre Monsieur, c’est toujours dans l’intérêt de la population, bien sûr !

En 2007, il prend la relève d’André BERTHOL à la députation, où il vote les pires lois libérales à l’Assemblée Nationale. Mais Monsieur, toujours dans l’intérêt de ceux-là mêmes qui l’ont élu, bien sûr ! comment pourrait-il en être autrement.

En 2012, le tourbillon de l’UMP (ex RPR) a faibli et il perd son mandat de député Monsieur, il a certainement dû oublier de consulter la météo.

Et puis, comme il faut bien vivre Monsieur, il joue le pire tour à son collègue de parti, le Docteur SCHULER, en lui assurant de lui laisser la voie libre pour les élections départementales de 2015, puis au dernier moment, il pose sa candidature. Un véritable coup de couteau dans le dos, le summum de la perfidie, Monsieur!

Mais pensez-vous Monsieur, comment le Département aurait-il pu se passer de lui !

Il me revient à l’esprit Monsieur, cette citation de Benjamin FRANKLIN : « La ruse et la perfidie sont la ressource des gens qui n’ont pas assez d’esprit pour être honnêtes ».

Puis cet imprévisible trublion se trouve en errance dans cette tourmente provoquée par les LREM. Il se pose alors la question : comment aller dans le sens du vent, alors que la place est déjà occupée ? Alors Monsieur, il tombe dans les bras du Mouvement Radical, très libéral, (et un de plus), ou il prend même des responsabilités régionales, avec l’espoir de décrocher une quelconque candidature de ce parti qui soutient la politique de Macron.

Alors pour le coup, représenter un parti qui fait ami-ami avec les LREM, aux ordres du capital, cela ne peut qu’être uniquement pour le bien-être de la population. D’ailleurs, voyez vous même Monsieur, les effets de cette politique.

Et bien oui Monsieur, comme il n’a pas froid aux yeux, dans une vidéo pour sa déclaration de candidature aux municipales de 2020, il ose annoncer, droit dans ses bottes, qu’il se représente pour défendre les intérêts des habitants……….Enfin Monsieur, de certains habitants !

D’ailleurs il n’est jamais trop tard, Monsieur, consultez la vidéo faite en 2016, par son ancien chef de cabinet, qui explique très bien comment il défend les Naboriens, vous en serez rassuré.

Et demain, Monsieur…….Quel vent nouveau l’emportera….?

Désiré

Partagez l'info !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *