Le candidat Gaetan Tony VECCHIO a raison

 

 

Le candidat VECCHIO s’insurge quand certaines personnes le soupçonnent de bénéficier de l’étiquette du parti LREM.

Il s’insurge et il a raison, car il n’a pas l’étiquette LREM. Mais par contre il aurait bien aimé l’avoir, puisqu’il l’avait sollicitée en son temps. Elle lui a été refusée par ce parti.

Il s’était même déplacé à Paris avec la Députée Hélène ZANNIER, ainsi qu’avec d’autres personnes bien ancrées macronistes, pour défendre sa demande d’investiture pour les élections municipales, devant la commission nationale des investitures de ce parti. Cette commission a décliné sa requête.

 

Il est indispensable que toutes les électrices et tous les électeurs sachent ces choses-là, pour choisir en toutes connaissances de causes.

Il faut nous expliquer, Monsieur le candidat Gaetan VECCHIO : Il y a quelques mois, sur les ronds-points, vous avez tenu des propos de soutien aux gilets jaunes, non des moindres : « le gilet jaune est un nouvel étendard citoyen » « un gilet pour la République »...etc .

Et voilà que quelques mois plus tard, vous allez quémander l’investiture du parti LREM qui est au pouvoir et qui fait tant de mal, surtout aux petites gens, ceux-là même qui sont sur les ronds- points.

Ceci, n’est pas une preuve de grande stabilité, ce qui pourrait entamer votre crédibilité. En effet lors d’un de vos interviews, vous entendez redonner à la ville ses lettres de noblesse et la première chose que vous faites, c’est cacher la vérité aux électrices et aux électeurs.

Comme je l’avais expliqué dans un récent article, est-ce que ce ne serait pas les prémices d’une carrière de girouette ou de caméléon, comme tant d’autres, on pourrait s’interroger !

Et puis, il me semble qu’il se trame déjà des choses bizarres dans cette campagne électorale, qui n’a pas encore officiellement commencé. En effet, on constate d’un côté que LREM refuse l’investiture à un candidat et de l’autre, le Maire sortant n’a pas l’investiture du Mouvement des Radicaux, alors qu’il en a des responsabilités.

On peut donc, en toute légitimité, s’interroger s’il n’y aurait pas là un deal entre ces deux partis qui défendent la même politique anti sociale, celle de MACRON. Comme par exemple une obligation de non concurrence et/ou de non agression pour ces élections municipales 2020.

Si cette situation se révèle, on ne va pas tarder à humer les effluves de cette boue politicienne, qui trompe les électeurs et fausse les résultats des élections, de la même manière que Macron a été élu.

Désiré

Partagez l'info !

Comments
  1. Le concombre masqué

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *