Des couleuvres……. Plus grosses que des boas

Depuis 18 ans que le Maire de Saint-Avold gère les affaires de notre commune, il en a fait avaler des couleuvres aux Naboriennes et aux Naboriens !…..des couleuvres plus grosses que des boas, c’est le cas de le dire.

L’œuvre intégrale étant impossible à retranscrire in extenso, ou alors il faudrait écrire un livre, je vais rappeler seulement, quelques affaires assez gratinées.

 

La maison fantôme Alzheimer

En 2006, pour faire accepter au Conseil Municipal et aux habitants le sacrifice du terrain de sports d’Oderfang, il fait miroiter la construction d’une « maison Alzheimer », avec un prix du terrain adapté à cet évènement social, et puis quelques pavillons sur l’espace restant.

Comment ne pas être sensibles à cette intention de solidarité ?

Le problème, c’est que la « maison Alzheimer » ne verra jamais le jour. Il n’y aura ni de première pierre, ni d’ailleurs de dernière pierre de cette maison. Ceci pour la bonne raison que le Conseil Général, consulté par la mairie, avait fait savoir qu’il ne voulait ni la construction de cette maison, ni participer à son financement, ni y mettre du personnel. Donc… le terrain a été couvert de pavillons.

Et voilà comment, avec un tour de passe-passe, les habitants de Saint-Avold ont offert, bien malgré eux et avec le sacrifice d’un terrain de sports très utilisé, de substantiels bénéfices à un promoteur ami du Maire.

Un grand moment de perfidie !

 

En 2008, le gaz flambe à Saint Avold

Énergis et son Président, le Maire de Saint-Avold, ont décidé en 2008, une hausse de 40% du prix du gaz… Ouf !

Février 2009, le Ministère fait savoir qu’il refuse cette hausse. Mais le Président d’Énergis décide tout de même de l’appliquer, démontrant ainsi toute l’attention qu’il porte aux intérêts de ceux qui l’ont élu.

Mais malheureusement, ce n’est pas tout. Dans cette même période, Gaz de France annonce une baisse des tarifs de 11%. Énergis n’appliquera royalement que 4% de baisse…..no comment !

 

Le parking derrière la poste

Un projet fou d’un promoteur qui boit la tasse.

Un parking non rentable, qu’aucune société ne veut gérer.

Notre cher Maire a beaucoup de peine pour son ami promoteur. En 2010, il arrive à décider le Conseil Municipal, d’acheter 150 places de ce parking et de les acheter grâce à un emprunt de 4 652 380 euros.

Et voilà ! Les Naboriens, à raison de près de 600 euros par famille, vont, bien malgré eux, rendre le sourire à ce promoteur !

Mais au-delà de cette duperie financière, si vous passez rue Hirschauer, arrêtez-vous devant le porche où commence la rue de la montagne, vous y verrez en haut de la rue, un gros cube de béton. Ce cube de béton met mal à l’aise, car il défigure totalement cette rue, une des plus anciennes de notre ville avec la rue de l’Hôpital….c’est à en pleurer !!

Non ! Monsieur le Maire, quand on aime sa ville, on ne la martyrise pas comme ça !

 

Aller ! une petite dernière avec :

le terrain entre le stade et la piscine

C’est à peu près le même scénario que la maison Alzheimer. Quand ça a marché une fois, pourquoi ça ne marcherait pas une deuxième fois !

Et ça a marché !!

Le terrain est mis en vente par la ville, mais cette fois-ci ce sera des pavillons pour nos seniors que le Maire fait miroiter.

Donc, dans un esprit social pour nos aînés, il est établi un prix très bas,
à raison de
4 000 euros l’are, c’est à dire environ le quart du prix du marché….. Mais soit, que ne ferait-on pas pour nos anciens !

Sinon que, comme pour la maison Alzheimer, au fil du temps, les pavillons des seniors disparaissent du projet. Et le terrain est vendu à une bonne amie du Maire, sans réévaluation du prix de l’are…quelle aubaine !

Ainsi, cette bonne dame qui a acheté le terrain pour 200 000 euros, va le revendre en lots, à 16 000 euros l’are et va donc réaliser, en peu de temps, une plus-value de 440 000 euros.

Et une nouvelle fois les Naboriens sont spoliés.

Parfois je me demande si les habitants de Saint-Avold, n’en ont pas assez d’être pris pour des pigeons.

Voilà, on va s’en tenir là pour cette fois-ci, parce qu’il y a encore beaucoup de coups tordus que l’on pourrait rappeler, notamment :

  • la tour du gué
  • la maison du gardien du cimetière
  • les locaux de la police municipale
  • Ardent du Picq
  • etc…etc…etc…

…….Un livre je vous dis !

Mais on peut se poser une question ;

On sait d’après l’INSEE, qu’il y a 30 % de la population de Saint-Avold qui vit en dessous de seuil de pauvreté. Le premier magistrat devrait tout faire pour leur venir réellement en aide. Mais non pas amuser la galerie sur les réseaux sociaux sur ce sujet, puis s’augmenter ses propres indemnités de 63 % à la communauté de communes, comme il l’a fait en 2017.

Mais alors pour quelle raison, le Maire de notre commune, avantage-t-il toujours ceux qui sont parmi les plus aisés ?….. Vous ne le savez pas …. ?

Moi je le sais !!

Comme il est demandé à tous les décideurs publics de France, si l’on demandait à tous ceux qui seront élus aux prochaines municipales à Saint-Avold de déclarer obligatoirement leur patrimoine ?….Chiche !!

 

Désiré

 

 

Partagez l'info !

Comments
  1. Le concombre masqué

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *