Aux armes citoyens !

Le Président de la République a annoncé que l’on était en état de guerre.

Cette crise sanitaire, cette pandémie est beaucoup plus sournoise qu’une guerre. Parce que l’ on ne sait pas où est dissimulé l’ennemi, tapi quelque part, invisible, prêt à nous sauter dessus à tout moment.

S’il s’agit d’une guerre, les premiers combattants de front en sont les personnels de santé, en effectif insuffisant et pas spécialement bien « armés » pour lutter contre cet ennemi on ne peut plus fourbe.

Aujourd’hui, le gouvernement encense ces « combattants » alors que depuis longtemps il fait la sourde oreille à leurs requêtes légitimes, concernant le manque en effectif et les cruelles carences en moyens, ainsi que la reconnaissance de leur profession au niveau qu’elle devrait être.

Ça fait chaud au coeur, quand tous les soirs à 20 heure, des applaudissements s’élèvent dans certaines villes, pour saluer, rendre hommage et remercier ce personnel de santé, qui s’expose quotidiennement pour tenter de sauver des vies. C’est dans ces situations que l’on mesure l’importance de la vraie solidarité.

Le Président de la République a déclaré lors d’une intervention que la santé gratuite est un bien précieux, un atout indispensable quand le destin frappe. Puisse cette catastrophe faire prendre conscience que les biens et les services de santé doivent être placés en dehors des lois du marché.

Aujourd’hui, les tergiversations politiques et économiques ne sont plus de mise, quand il s’agit de sauver des vies.

En tout état de cause, aujourd’hui devant cette situation, la seule arme à la portée de tous nos concitoyennes et concitoyens, c’est le confinement ! Et, même s’il représente beaucoup de contraintes, respectez le au maximum ! il y va de la vie de tous !

Le Petit Naborien

Partagez l'info !

Comments
  1. (K)assandre

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *