Fraîcheur Pizza, EX-Magasin PROXI

 

« FRAÎCHEUR PIZZA » – EX-MAGASIN PROXI

Encore une arnaque !

Le 7 avril 2016, le Conseil Municipal délibère sur l’acquisition (140 000 euros) et la réfection (80 000 euros) des locaux de l’ex-magasin PROXI à la cité Émile Huchet. Soit un local de 30 m², destiné au Relais Poste Mairie et un autre local de 55 m², destiné à…. on ne sait pas trop ?

Mais on comprendra plus tard !

La société SCI LAUVIC ( dont le gérant Monsieur Guy DAUPHIN est bien connu dans les affaires immobilières de Saint-Avold) devance la municipalité et fait l’acquisition de tout le rez-de-chaussée de l’ex-magasin PROXI et de 12 m² de parking.
À ce moment-là, on peut se demander, pour quelle raison la municipalité n’a-t-elle pas usé de son droit de préemption, si elle avait vraiment besoin de ces locaux ?

Là aussi on comprendra plus tard !

Compte-tenu de la situation, le maire Mr WOJCIECHOWSKI, toujours sans demander l’avis du Conseil Municipal, signe un bail d’un an (août 2016 à août 2017) avec la SCI LAUVIC, pour un loyer de 1 067 euros, pour les deux locaux soit 85 m².

On ne sait toujours pas pourquoi faire et surtout pourquoi un an ?

Encore une fois, on comprendra plus tard !

Pendant cette année de bail, le maire Mr WOJCIECHOWSKI, comme d’habitude, sans l’avis du Conseil Municipal, fait réaliser des travaux de réfection de ces locaux, pour un montant de 80 000 euros. Et on ne sait toujours pas pourquoi ?

ET C’EST LÀ QUE L’ON COMPREND TOUT !

Une fois les travaux terminés, c’est à dire en septembre 2017 (pile à la fin du bail, comme le planning est bien fait !) la SCI LAUVIC, comme elle en a tout à fait le droit, vend, pour 101 000 euros ce bien immobilier à la société SOFIZIC, dont les co-gérants sont des personnes bien connues à Saint-Avold:

– Madame Sophie GEYER, secrétaire du cabinet du maire
– Monsieur Zidane ZABILA responsable des ateliers municipaux

 

André Wojciechowski et Zidane Zabila

Et là tout s’éclaire !

Mais au fait pour quelle raison ce prix de vente de 101 000 euros, alors que la municipalité était prête à acheter ces locaux 140 000 euros, avant même leur rénovation…..Bizarre  ?

Ainsi, en 2017, ces braves gens, nouveaux propriétaires, ont ouvert une pizzéria « Fraîcheur Pizza » dans des locaux dont la rénovation a été entièrement payée par les impôts des Naboriens.

En parallèle, le maire, toujours sans avoir demandé l’avis du Conseil Municipal, a signé un bail avec la société SOFIZIC pour la location du local de 30 m² pour le Relais Poste Mairie,

Ainsi donc, après la rénovation gratuite, c’est 460 euros de loyer que les amis du maire vont toucher mensuellement toujours sur le compte des deniers publics.

Trop c’est trop Monsieur le maire !

Une nouvelle fois vous avez abusé les Naboriennes et les Naboriens ! Et desservi les finances de notre commune.

Mais au-delà de la magouille, n’y aurait-il pas un petit conflit d’intérêt dans cette affaire ?

On peut se poser la question !

 

La Rédaction du Petit Naborien

 

 

 

Article lié :

Affichage sauvage à Saint Avold : des privilèges inacceptables

Partagez l'info !

Comments
  1. 1Naborien

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *