Les rapaces de la République, sanctionnés dans les urnes !

 

Ils étaient avides au nombre de 15, au premier semestre 2017, puis 1 a démissionné et 1 autre est décédé par la suite.
Dans la plus grande des immoralités, 13 d’entre eux ont continué à se goinfrer sur le dos du contribuable.
Le malheur des uns fait le bonheur des autres.
Voici enfin les élections municipales 2020, dès le 1er tour, les votes de sanction sont déjà tombés pour 3 élus qui sont définitivement éliminés de la vie politique. 3 autres sont également menacés d’être effacés de la vie politique au second tour qui aura lieu le dimanche 28 juin :

André WOJCIECHOWSKI, en ballotage à Saint-Avold, est menacé même s’il est arrivé en tête au 1er tour. Sa liste a seulement recueilli 1784 voix sur un total de 5436 voix exprimées.

Claude BITTE a réussi à se faire le plus discret possible, il s’est caché à la 21ème place de la liste menée par Christian STINGO. Cette liste Morhangeoise est arrivée en tête avec 637 voix sur un total de 1305 voix exprimées.

Gilbert WEBER enchaine les trophées entre le ridicule (trop vieux pour se rendre au Tribunal correctionnel) et l’humiliation dès le 1er tour à L’Hôpital : 224 voix sur 1855 voix exprimées par les Spitellois qui l’ont nettement sanctionné dans les urnes. Mieux encore, GIGI, dans un moment lucidité, a jeté l’éponge avant le 2ème tour !

Gabriel MULLER, sa liste a été sanctionnée par les Folschvillerois et l’abstention due au Covid-19 a fait le reste. Il a recueilli 677 voix sur un total de 1372 voix exprimées : soit une différence de 18 voix avec la liste de D. ZIMNY qui est arrivée en tête avec 695 voix.

Pierre HOSTRENKO, paix à son âme

Gaston ADIER a minablement été élu au 1er tour avec un taux de participation de 26,12 %, alors que sa liste était unique à Carling. Donc, il n’y a pas de quoi fanfaronner !

Claude SCHAFER a subi un vote de sanction par les Macherenois dès le 1er tour (seulement 235 voix recueillies sur les 1138 voix exprimées.). Il n’a pas déposé sa liste pour le second tour.

Antoine FRANKE, représente la liste unique de Vahl-Ebersing qui a recueilli 206 voix sur les 294 voix exprimées.

Gabriel WALKOWIAK, représente la liste unique de Diesen qui a recueilli 250 voix sur 834 voix exprimées

Frédéric MULLER n’est pas en position éligible sur la liste victorieuse de COSCARELLA à Valmont

Guy BORN, représente la liste unique de Bérig-vintrange qui a recueilli 94 voix sur 189 voix exprimées

Aloyse LAURENT a été éliminé dès le 1er tour avec 129 voix sur les 660 voix exprimées. La sanction Lachambrois aux urnes, est irrévocable.

Eddie MULLER est véritablement menacé de perdre définitivement son fauteuil de Maire à Porcelette. Il se retrouve ballotage défavorable avec les 315 voix recueillies sur les 1107 voix exprimées au 1er tour.

Robert BINTZ, représente l’unique liste sur Lixing—lès-Saint-Avold qui a recueilli 229 voix sur les 568 voix exprimées au 1er tour.

Jean-Jacques BALLEVRE, (démissionnaire de son poste de vice-président de la C.A.S.A.S.), représente l’unique liste sur Altviller qui a recueilli 221 voix exprimées sur les 430 inscrits au 1er tour.

 

Même si très peu d’électeurs se sont rendus aux urnes le 15 mars dernier, on peut néanmoins constater, dans la majorité des cas, les électeurs ont sanctionné les profiteurs : à l’exemple des maires de LACHAMBRE, de L’HOPITAL, de FOLSCHVILLER, de PORCELETTE, de MACHEREN et de SAINT-AVOLD.
Ces élus rapaces n’ont pas voulu écouter ni respecter la population lorsqu’elle s’était mobilisée contre l’augmentation abusive de leurs indemnités.

 

 

Rédacteur Le Petit Naborien

 

 

*C.A.S.A.S. : Communauté d’Agglomération Saint-Avold Synergie

 

Article lié :

Malgré l’austérité budgétaire…

Partagez l'info !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *