Abus, favoritisme et détournement ?

 

 

Dans une note du 5 novembre 2018, le 1er adjoint au maire de Saint-Avold, alertait le directeur général des services sur la situation budgétaire de la ville pour l’année 2018. Les caisses étant déjà vides pour l’année 2018, ces deux factures n’avaient pas été réglées :

  • 500 000€ pour des prestations de déneigement sur la saison hivernale (fourniture de sel, nettoyage des trottoirs et passage des saleuses).

 

  • 200 000€ pour le service technique et les ateliers (toute la petite fourniture, de matériels et outillage nécessaire au fonctionnement des ateliers municipaux)

Ces dépenses n’étaient pas prévues initialement dans le budget global 2018. Le délai de paiement étant retardé, la ville peut être pénalisée par l’application d’intérêts moratoires*. D’autre part, ce retard de paiement pourrait mettre en difficulté les entreprises locales (certaines se reconnaitront si cette situation n’a toujours pas été régularisée).
Dans la mesure où la saison hivernale 2017-2018 n’a pas nécessité un nettoyage de trottoirs et passage de saleuses, comment le chef des ateliers municipaux a-t-il pu justifier une dépense de 500 000€ ?

La météo apparaît comme l’un de nos meilleurs témoins pour nous rappeler ce qui s’est passé l’hiver 2017-2018 à Saint-Avold :

  • En décembre et janvier, le ciel était couvert tout le mois, les températures ne sont jamais descendues en dessous de 2° et elles ont atteint 7° au maximum. En février, le ciel était dégagé et ensoleillé, les températures ont varié entre -2° et 2° au maximum. Les conditions n’étaient pas réunies pour permettre la formation de la neige.

 

Est-ce une coïncidence de retrouver la même entreprise qui est en charge du déneigement, en train d’aménager une belle piscine enterrée au domicile du chef des ateliers municipaux ?

C’est une habitude pour le chef des ateliers municipaux de ramener à sa guise les factures en Mairie, sans respecter la procédure exigée par la commune. Cette procédure prévoit qu’un élu contrôle le bon de commande, vérifie si le budget le permet et autorise ensuite la dépense si celle-ci est justifiée.
Le Maire a été alerté à maintes reprises de ces manquements. Il a délibérément fait preuve d’inertie, comme pour aider ou faciliter son ami M. Zidane ZABILA à poursuivre ses pratiques.

Si la justice venait à sanctionner M. Zidane ZABILA, le Maire pourrait donc être reconnu complice.

Pour rappel, le détournement de fonds public par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, est passible d’une peine d’emprisonnement d’un maximum de 7 ans et une amende d’un montant de 100 000 €

 

 

Qui est Zidane ZABILA ?
C’est un ancien boulanger/pâtissier  devenu chef des ateliers municipaux à Saint-Avold, sans examen ni concours dans la poche,

C’est un employé communal en couple avec la secrétaire du cabinet du Maire, Sophie GEYER,

C’est le gérant (et sa conjointe est co-gérante) de la société SOFIZIC qui a bénéficié de 80 000€ de travaux, aux frais des Naboriens, pour la rénovation et aménagement de leur restaurant,

C’est le président du Comité Inter Association (CIA), et sa conjointe est présidente de la Confrérie de la bière au quartier Emile Huchet à Saint-Avold,

A la Mairie de Saint-Avold :

  • Le maire les a promu de manière illégale, dans le grade, la catégorie et le cadre d’emplois pour Zidane ZABILA notamment

CRC, septembre 2018.

Le maire a nommé Zidane ZABILA chef des Ateliers municipaux, sans les qualifications et les formations nécessaires

• Le maire leur a validé un nombre d’heures supplémentaires record sur une année, soit près de 20 000€

 

Sur le quartier Huchet :
• Le maire les a aidé à accéder à la présidence de deux associations qu’il soutient pleinement, notamment par le versement de généreuses subventions (CIA et la Confrérie de la bière)

 

 

 

(*) Mesure pouvant être appliquée par le Trésor Public, en cas de dépassement du délai de paiement.

 

Simurgh

 

Partagez l'info !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *