Nos cotisations à la Sécu servent à payer les baisses des chiffres d’affaires des entreprises !

 

Nos cotisations à la Sécu servent à payer les baisses des chiffres d’affaires des entreprises !

Un Décret est passé inaperçu, aucun média n’y a fait mention.

Pourtant ce décret est lourd de conséquences, puisqu’il s’agit ni plus ni moins d’utiliser nos cotisations sociales, pour compenser les chiffres d’affaires des professions libérales (médecins généralistes, infirmières, kinés..etc..), mais aussi des entreprises, telles celles du Transport Sanitaire Privé (ambulances), des taxis, des pharmacies…amoindris par la baisse de leur activité générée par la pandémie COVID-19.

C’est à dire que tout entrepreneur ou libéral concerné, qui en fait la demande, sera compensé financièrement en fonction du chiffre d’affaire moyen et des pertes constatées.

Tout ça, à la charge de la sécu, donc des cotisations des assurés, à qui on demande, dans la même période sanitaire, de se serrer la ceinture sur les (dé)remboursements.

Le pire dans tout ça, c’est qu’il s’agit là de faire jouer à la Sécu, le rôle des assureurs privés chez qui, les professions libérales en particulier, ont fait le choix de ne pas souscrire de contrat lié aux pertes de chiffres d’affaires. Ces professions sont pourtant attachées à leur liberté d’installation et d’auto-gestion que caractérise leur statut ! Sauf quand il y a des difficultés bien sûr !

En quelque sorte, la Sécu devient le Pôle Emploi des employeurs et/ou l’assureur particulier des contrats non-souscrits volontairement dans le secteur privé.

Le gouvernement utilise nos cotisations pour renflouer les entreprises, mais préserve les dividendes distribués par les grandes sociétés, ainsi que l’ISF. Ce n’est pas un mauvais rêve, mais la triste réalité en ce moment !

Désiré

 

 

Partagez l'info !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *