L’ACPN écrit au premier Magistrat de Saint-Avold

 

Lors de sa plainte déposée en 2017, contre l’ancien maire, l’ACPN n’avait pas pu étayer correctement son dossier.
Les arguments que nous avions avancés à cette époque, bien que réels avec preuves à l’appui, le Procureur de la République les avait jugés insuffisants. Les services de la Mairie ne nous avaient pas, bien entendu, été ouverts.

Cette plainte déposée, aurait dû alerter l’ancien maire, mais bien au contraire, il a tout de même persisté, dans certains abus, jusqu’au 28 juin 2020. La décision du Procureur l’a certainement conforté dans un sentiment d’impunité.

Aujourd’hui, dans un courrier au Maire, l’ACPN demande à la nouvelle équipe municipale de lui fournir tous les renseignements nécessaires pour constituer un dossier complet argumenté en bonne et due forme.

La rédaction du LPN

 

 

Partagez l'info !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *