Harcèlement, ah bon, on en parle…enfin !

 « Le futur maire sera une femme », André Wojciechowski s’exprimait ainsi lors de la remise du prix du concours d’affiche au Conseil municipal des jeunes. Car, au-delà de cette cérémonie, c’était l’occasion pour le premier magistrat de rappeler les valeurs qui selon lui, doivent animer tout citoyen. Balayant d’un revers de main les thèses racistes, la différence, prêchant la tolérance, le respect des autres et de ses convictions. « Cessons de diviser les gens, de créer des conflits inutiles. Le harcèlement doit être proscrit de nos vies et pour cela, la cellule familiale, l’école, les enseignants doivent inculquer des valeurs à nos enfants. Ce prix, est celui d’une vérité, d’une jeunesse qui ne doit pas céder à la manipulation »¹.

Une belle affiche qui dénonce le harcèlement. Bravo. C’est un sujet d’actualité.il convient d’en parler. Pourtant, on en parle si peu…
Municipaux, communautaires, les conseils deviennent la routine pour des élus, qui expédient les « affaires courantes » au pas de charge si personne ne vient les interrompre. Les conseils se suivent et se ressemblent…dans un déni de démocratie. L’opposition, minoritaire, essaye bien de se faire entendre, mais en vain.
Amusés ou excédés par les demandes d’explications, les questions auxquels ils ne souhaitent pas répondre, les élu-e-s de la majorité se laissent aller à des remarques désobligeantes et des paroles excessives. On est dans le domaine du harcèlement, de la misogynie, du machisme, voire du dénigrement et de l’atteinte personnelle, répréhensibles et susceptibles de donner lieu à une action en justice.

Par exemple, on a pu entendre en avril au conseil municipal, ces remarques déjà citées dans un autre article « Je rappelle à la pasionaria que vous êtes », « Est-ce que vous laissez parler votre mari à la maison », « Je vais pas passer la nuit avec vous », qui vous en conviendrez sont du domaine du machisme, et totalement hors de propos.
Hier, en conseil communautaire, l’une des élues de l’opposition , tout comme les autres élu-e-s présent-e-s ont pu entendre  » vous n’y connaissez rien », vous n’êtes qu’une « assistante sociale »….
Ces jugements totalement gratuits, blessants, absolument hors contexte, et qui témoignent d’un harcèlement continu, durable (16 ans), envers une élue qui ne cherche qu’à faire ce pour quoi elle a été élue, à savoir œuvrer pour la collectivité, défendre les intérêts des administrés de sa commune et de sa communauté de commune, sont graves.

On peut parler de « harcèlement en réseau ». Les élus, qui se laissent aller à ces agissements, ont le soutien de leurs pairs. On est, ici, très loin de la logique et de la fidélité à son « parti ». Aucun autre membre n’intervient pour dire que le cadre de la bienséance est dépassé, qu’il conviendrait de modérer les propos. Que la fonction d’élu-e de l’opposition ne justifie en rien ces comportements. « Muselage », « discréditation », « dénigrement »² sont des techniques utilisées par certains élus pour parvenir à leurs fins. Le réseau est constitué, car ils sont à plusieurs à agir,  prendre le relais. On peut parler de misogynie, de machisme, car les élus en question font partie de la catégorie « vieux mâle blanc »³.

« Cette imbécillité «viriliste» et autosatisfaite de celui qui se considère, comme par définition, plus légitime, c’est justement ce que visaient les activistes désobéissants et ceux et celles qui, depuis 2011, dans les places et dans le monde, demandent la «démocratie réelle maintenant» . Car l’égalité et la citoyenneté sont partout encore à réaliser : la démocratie n’est pas tant un régime existant qu’une exigence, que les voix des citoyen(ne)s ne soient pas confisquées, étouffées, contournées. »³
Au delà de la protection fonctionnelle des élu-e-s victimes que nous appelons de vive voix, une action en justice est-elle nécessaire pour qu’enfin, « les rats quittent le navire » et qu’un semblant de démocratie puisse revenir dans cette région?

(K)assandre

1 Le Républicain lorrain -23 juin 2016 Edition de Saint-Avold
2 http://www.conscience-vraie.info/harcelement-en-reseau.htm
3 http://mediascitoyens-diois.info/2014/08/le-senat-cage-aux-vieux-males-blancs-ventripotants/

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *