Saint-Avold : Conseil Municipal du 15 Décembre 2016

 

Un conseil municipal calme, chose rare à Saint-Avold. Plusieurs points, cependant ont créé  le débat.

 

Point 16 :

Demande du SYDEME pour l’épandage de » digestats » de l’installation de méthanisation dite »METHAVALOR »

Concernant ce point, Michèle TIRONI-JOUBERT propose à l’assemblée d’être plus curieuse et d’attendre des enquêtes plus approfondies, avant de prendre une décision qui engage les générations futures et pourraient impacter leurs conditions de vie. D’autant plus que plusieurs communes ont déjà rejeté ce point .La dernière en date étant la commune de Forbach.

Jean-Claude BREM intervient en produisant un document préfectoral, mettant en garde contre les dangers de l’épandage des « digestats » (document en annexe)

Monsieur STEINER se contente de lire une déclaration du SYDEME promettant un suivi précis du dossier.Encore des promesses en l’air.

Ayant assisté à  la dernière assemblée générale du SYDEME,  je n’ai pu que constater la plate prestation de Monsieur STEINER :  c’est à dire pas un mot. Alors que de nombreux élus avaient manifesté de sérieux doutes quant à la gestion  de cette activité. Pas étonnant, on murmure que Monsieur STEINER briguerait un poste de vice-Président du SYDEME. Affaire à suivre…

Télécharger l’Avis de l’Autorité Environnementale en PDF

 

Point 21 

Les bourses initiatives

Le conseil municipal avait voté en 2002, un texte stipulant que la mairie accordait une certaine somme à ces bourses initiatives mais que des  entreprises pouvaient abonder dans son sens par un complément financier.

Or, nous savons que certaines bourses initiatives ont été refusées car aucune société ne voulait (soit-disant) y  participer financièrement. Ceci va à l’encontre de ce qui a été voté en 2002 comme le souligne Monique IMBAUT. Le terme abonder n’a aucun caractère obligatoire, ce que tente de faire croire le  maire pour pouvoir distribuer à sa guise ces bourses initiatives.

 

Point 25

Fusion des communautés de communes CCPN et CCCM

Le conseil municipal devait élire six représentants supplémentaires pour siéger à la nouvelle structure  «Agglo ST Avold -Centre Mosellan» résultat de la fusion  des communautés de communes du pays Naborien et du centre Mosellan.

Selon le mode de scrutin, l’opposition comportant 6 membres aurait  du avoir obligatoirement un siège… Mais, la défection programmée de Monsieur Dominique LANG n’a pu procurer ce siège supplémentaire.

Nous nous posons légitimement des questions sur cette attitude irresponsable… Affaire à suivre

 

Richard BOUZIGES

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *