Que feriez-vous si les femmes n’allaient plus voter ?

 

Dans ce monde de violences, de désordres et d’impatiences, tout(e) seul(e) dans ce monde, que vas-tu faire ?

 

Bonne année, sans espoir, car la réalité vient se fracasser contre nos sens. L’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher, mais surtout la vue en prennent plein la « g***le ».
Le journal me dit que « Wojche » est président de la nouvelle « aglocom« , élu à la majorité, qu’il y a 14 vice-présidents, etc…,
Pour quoi faire ? Pour une perpétuation des baronnies locales. Mâles, blancs et destructeurs ?

Les mêmes qui se déchirent pour un bout d’os, oups pardon de mandat. C’est ce qu’on croit, qu’ils se déchirent, mais je te vote, tu me votes, on se vote.
Que vont-ils faire de plus qu’avant ?

Marquer le territoire avec leurs rejets, comme mon petit chien qui inlassablement fait pipi là où le chien du voisin a déjà fait.

Certains sont des roquets et font peur aux autres. On se demande bien pourquoi.
Les casseroles sont lourdes pour certains et freinent les mouvements.
Pour certains ce sont des casseroles en aluminium, pour d’autres ce sont des marmites en fonte.
Pour d’autres peut-être une conscience qui les torture, on peut toujours espérer.
De temps en temps, il y en a un(e) qui tombe.
Heureusement, qu’il y en a quelques-un(e)s qui se frottent quotidiennement aux tampons gratteurs, pour rester propres, mais si peu, ce sont ceux/celles qui nous permettent de croire encore en une démocratie qui ne soit pas de pacotille.
Les espèces sonnantes vont tomber dans les escarcelles. Les mandats s’accumuler. Maire, vice-président, …
Pour que 59 élu(e)s sur 78 votent pour l’homme aux chemises à carreaux, il doit y avoir quantité d’élastiques qui les relient.
Aucun(e) de ses 59  n’a-t-il/elle de jugeote, aucun(e) de ces 59 ne se renseigne-t-il/elle, aucun(e) de ces 59 ne réfléchit-il/elle plus loin que son nez de Pinocchio ?
Et partout, des citoyen(ne)s qui s’offusquent, des citoyen(ne)s qui ne sont jamais consulté(e)s, des citoyen(ne)s maintenu(e)s malgré eux/elles en petite section de maternelle. C’est un âge auquel l’adulte juge l’enfant irresponsable. C’est un âge auquel  l’élu paternaliste  maintient l’adulte, jugé(e) irresponsable.
Et je ne vous parle même pas des femmes, totalement inconnues du mâle blanc, si ce n’est pour être à son service.
Merde, la moitié de l’humanité existe ! Que feriez-vous si les femmes n’allaient plus voter ?
Les médias aux ordres donnent un broussailleux gagnant, cela doit bien les arranger.
Tartiner du baume au futur détenteur du pouvoir, il faut bien cela. Zut alors, et si ce n’était pas lui ?
La réalité, la voilà dans cet article ci-dessous.
http://partage-le.com/2017/01/
Alors, pourquoi parler la langue de bois dans les journaux mosellans, Mr les deux WW ? Pourquoi s’extasier devant une certaine vieille (oups jeune) entreprise innovante, qui fait des trous partout et pompe l’eau de nos bouches d’incendie, et dont les feux nocturnes  au son du PAm, pampampam, illuminent toute la région. Demandez aux barons combien de fois, ils ont été dragués par elle ? Demandez leur combien d’emplois locaux ont été créés ? Demandez-leur quelles promesses ils ont récoltées.
Tiens, pour rire JAUNE, regardez donc cette vidéo, et la prochaine fois, n’applaudissez pas lorsque les barons parlent. Ils sont champions de la langue de bois.


FRANCK LEPAGE – LANGUE DE BOIS par Tarnyko

Et arrêtons de les prendre pour des shadocks qui nous pompent. Ils n’en sont pas. C’est nous qui les avons élus, et c’est nous qui sommes responsables de leur avoir donné un (blanc seing) chèque en blanc.
Etre élu(e), je vous le rappelle, c’est défendre l’intérêt public, non l’intérêt privé. Ni le sien, ni celui de quiconque qui demanderait une faveur.
Pensez-y, avant de voter pour un autre baron, à toutes les élections à venir.

(K)assandre.

 

Partagez l'info !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *