80% d’augmentation en 6 mois !

 

Réponse d’André WOJCIECHOWSKI au courrier d’un lecteur :

Quand l’indécence de nos élus est sans limite !

 

Article RL du jeudi 20/07/2017

Dans l’édition du jeudi 20/07/2017, André WOJCIECHOWSKI s’est fendu d’une réponse à un courrier de lecteur dénonçant l’augmentation scandaleuse des indemnités du président de la nouvelle Communauté d’agglomération Saint-Avold Synergie et des 14 vice-présidents.

Il faut rappeler qu’après une première augmentation au 1er janvier 2017, de 28% « pour un vice-président » et de 24% « pour le président », nos chers élus ont de nouveau abusé de l’argent public. Ils se sont octroyé une nouvelle augmentation, de 41% « pour un vice-président » et de 32% « pour le président » : soit un total cumulé de 80% d’augmentation pour un vice-président et de 63%, pour le Président en l’espace d’à peine 6 mois.

 

 

Qui dit mieux, à part la Française des Jeux ?

 

Ces abus ont profondément choqué l’opinion publique qui s’est indignée en grand nombre sur la page Facebook « Le Petit Naborien » et a signé la pétition mise en ligne par l’Association des Contribuables du Pays Naborien – Centre Mosellan, qui recueille à ce jour plus de 400 signatures (la pétition se trouve ici : change).

 

A l’indécence, André WOJCIECHOWSKI a ajouté une pincée de mauvaise foi et une épaisse tranche de langue de bois !

Comment tente-t-il de justifier de telles augmentations ?

Tout simplement par le fait que lui-même et les 14 maires dépendant de lui, ont à présent plus de responsabilités et ont à parcourir parfois des trajets de près de 50 km pour tenir des réunions !

A-t-il jamais eu conscience, lui, ce multi-cumulard de la République, qui émarge à plus de 9000 euros – d’argent public – par mois : 2600 euros pour la mairie, 2500 euros pour le Conseil départemental et 4200 euros pour la Communauté d’agglomération, hors avantages en nature, que des millions de gens font 50, voire 100 km par jour pour aller travailler et gagner péniblement leur vie?

En plus des indemnités ci-dessus, le grippe-sous du cumul empoche d’autres indemnités pour de supposées fonctions chez Energis, que les Naboriens ne connaissent que trop bien au vu des factures délirantes et insensées qu’ils reçoivent, chez Saint-Nabor Service, à la maison de retraite, au CCAS… Malheureusement, l’opacité totale qui règne sur les comptes de ces entités ne nous permet pas de chiffrer à sa juste valeur ce qu’il perçoit en plus des 9245 euros/mois qu’il touche déjà. Ajoutons qu’il bénéficie – en toute illégalité – d’un véhicule avec chauffeur(s) payés par les généreux contribuables de la ville de Saint-Avold.

Enfin, puisque les choses ont changé selon M. WOJCIECHOWSKI, puisque nous sommes passés en communauté d’agglomération, puisque nos malheureux élus doivent parcourir d’interminables distances pour se réunir, pourquoi avoir refusé, lors du dernier conseil, de procéder à une nouvelle élection du président et des vice-présidents, ainsi que l’avait demandé René TOTTOLI, premier adjoint de Morhange ? M. Le Président a judicieusement argué que ce n’était pas nécessaire car selon lui, RIEN NE CHANGEAIT !!! Beaucoup de salariés ont choisi le covoiturage pour leurs déplacements professionnels, pourquoi ce mode de transport ne serait-il pas adopté par les élus locaux ?

Ainsi, quand il s’agit de s’exposer au péril d’une nouvelle élection, il utilise l’argument de l’immuabilité de la situation, mais pour justifier les augmentations des indemnités, il prétend être face à un profond changement ! Il s’agit ici de l’expression d’un mépris pour la population, d’un mépris pour les quelques élus honnêtes qui ont demandé ce jour-là un vote à bulletin secret sur ces indemnités, (ce pour quoi vous n’avez pas voté car la transparence vous dérange) car la procédure démocratique assurant le secret du vote vous insupporte au plus haut point.

 

A l’heure où le gouvernement MACRON/PHILIPPE entend supprimer la taxe d’habitation et réduire les aides de l’état aux collectivités locales à hauteur de 10 milliards d’€ sur 5 ans, à l’heure où les communes vont être asphyxiées financièrement, à l’heure où l’on demande sans cesse des efforts à la population, soumise à la baisse annoncée des APL, à l’heure où les électeurs réclament transparence et moralité, à l’heure où nous exigeons tous des preuves d’exemplarité à nos élus, vous êtes l’une des incarnations du glouton politicard que le peuple rejette en masse aujourd’hui, nos trop chers élus, vieux mâles ventripotents, s’adjugent une importante augmentation. Bref, alors qu’un élu devrait être au service de ses administrés, ceux de notre communauté d’agglo font les poches des administrés pour leur profit personnel.

 

Monsieur WOJCIECHOWSKI, les dernières élections législatives ont déjà été l’occasion pour vous d’une humiliation, avec un rejet massif – dès le premier tour – de votre candidature ; gageons dès à présent que beaucoup d’électeurs se souviendront en 2020 de vos propos, et que vous-même et vos 14 vice-présidents complices seront balayés par les voix des urnes !

Ainsi, si vous aussi – lecteur, lectrice – avez été choqué-e par ces scandaleuses augmentations, venez signer notre pétition en ligne en cliquant ici et partagez-la sans limite ! C’est le seul moyen de faire avancer les choses et de réveiller nos élus en les mettant face à ce qui leur reste de conscience citoyenne et républicaine !

 

 

Rédacteur LPN

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *