La saleté en question…

 

J’ai remarqué depuis quelque temps, qu’un sujet récurrent sur Facebook, a trait à la saleté des rues et des forêts de Saint-Avold.

 

 

 

Ce qui est vrai, mais pas nouveau, même si ce problème s’est aggravé, surtout autour des containers de verre et de papier, mais aussi quelques points en forêt.

Ce que j’ai remarqué aussi, c’est que c’est l’ancien maire et ce qu’il reste de son fan-club, qui orchestrent cette cabale envers la nouvelle équipe municipale.

Je trouve que ces agissements sont mesquins et médiocres, venant de la part de l’ex-Jupiter de Saint-Avold. Ceci, au vu de la dette de notre ville, qui s’aggrave de jour en jour, au fur et à mesure que les créanciers frappent à la porte de notre mairie.

Cette dette ne s’est certainement pas créée sur un seul mandat, mais bien cumulée sur la totalité de l’œuvre de celui qui est resté 19 ans dans un siège, ou il n’aurait jamais dû poser ses fesses, pour le bonheur des Naboriennes et des Naboriens.

Avec ces millions manquants dans les caisses de la ville, on aurait pu en nettoyer des rues et des forêts, même boucher les trous de nos routes.

Au-delà de la saleté de nos rues, personnellement il y en a une qui m’indispose le plus, c’est la saleté de l’esprit. La saleté morale et intellectuelle, celle qui est difficile à effacer et qui laissera toujours des traces indélébiles.

 

Désiré

 

Partagez l'info !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *