A 15 jours de la fête de l’environnement, Saint-Avold coupe ses arbres.

 

A 15 jours de la fête de l’environnement, Saint-Avold coupe ses arbres

Les pratiques lamentables de l’ancienne municipalité remplacées par d’autres pratiques lamentables

Lorsque vous descendiez sur Saint-Avold depuis Valmont, le passage était frais et arboré, mais ça, c’était avant. Depuis lundi, des travaux de déboisement sont en cours, rue du 27 novembre.

Des citoyens et associations* ont tenté de contacter la municipalité pour les interpeller sur le bien-fondé de ce chantier, la municipalité a répondu que ces travaux étaient nécessaires pour des questions de sécurité, avouant quand même qu’aucun diagnostic ni aucune expertise n’était existante, et qu’il n’y avait jamais eu de problème de chute d’arbres. Dès qu’on veut justifier l’injustifiable, on parle de sécurité.

Il leur a également été rappelé que les travaux ont lieu en plein période de nidification. Selon l’arrêté du 24 avril 2015 relatif aux règles de bonnes conditions agricoles et environnementales, les coupes d’arbres et de haies sont interdites entre le 1er avril et le 31 aout.
La coupe de certaines branches et l’éclaircissement de la butte pouvant être étudiée et envisagée cet été, sans pour autant tout couper.
Les commanditaires du chantier restants sourds aux demandes d’arrêt du déboisement, les citoyens ont tenté de contacter d’autres élus de la ville de Saint-Avold. Ceux-ci ne semblaient pas au courant de ce projet de déboisement.
Si seuls Pascal Helfenstein (Adjoint à l’environnement), Umit Yildirim (qui a signé l’arrêté pour la régulation de la circulation) et René Steiner étaient au courant, on peut se demander à quoi sert la commission environnement ?
Où est la concertation avec les associations promise pendant la campagne électorale ?
Comment le 1er adjoint peut- il être candidat aux départementales en basant son programme sur la communication avec les citoyens et l’environnement, et cautionner ces pratiques d’un autre temps ?

On croyait que les caisses de la ville de Saint-Avold étaient vides… apparemment pas tant que ça, puisque pour ce type de chantier il n’y a pas de problème pour trouver l’argent.
Par ailleurs, la ville de Saint-Avold se trouve confrontée au problème urgent de l’invasion de la chenille processionnaire. Au lieu d’en faire une priorité et de trouver des solutions, on détruit l’habitat du prédateur naturel de la chenille processionnaire (et on fera couper les chênes après, pour des « raisons de sécurité », ne laissant à nos enfants que des espaces bétonnés et étouffants).

La ville de Saint-Avold organise dans 15 jours la fête de l’environnement. La ville peut-elle saccager ses espaces naturels et organiser une fête de la nature en parallèle ?

Les Naboriens ne veulent plus de ces pratiques unilatérales, sans concertations, qui manquent de bon sens, et qui étaient de mise sous l’ancienne mandature !
Les villes de Metz, Forbach…sont en train de mettre en place une vraie politique environnementale et une vraie réflexion sur le cadre de vie, les Naboriens en méritent autant !

 

Phoenix

 

 

 


 

*Ci-dessous, le mail envoyé à la sous préfecture de Forbach par un membre de la Fédération des associations environnementales de Moselle-est 

 


 

Bonjour Messieurs,
 
Je vous contacte au sujet de la coupe à blanc de grands arbres et d’arbustes, rue du 27 novembre 57500 Saint-Avold. Les travaux effectués par Saint-Nabor Service sont en cours depuis le 8 juin.
 
Citoyens et associations sont allés à la rencontre des membres de Saint-Nabor service pour avoir des explications sur le bien-fondé des travaux et leur rappeler que les coupes en période de nidification étaient fortement déconseillées voir interdites entre le 15 mars et le 31 août.
Saint-Nabor Service nous a opposé des problèmes de sécurité liés à la stabilité du talus, à la chute d’arbres et la maladie de certains sujets. Mais ils ont ensuite reconnu qu’il n’y avait jamais eu le moindre incident et qu’aucun diagnostic ou expertise ne venait étayer leurs propos. Par ailleurs, une coupe rase mettant à nu le talus sableux risque justement de poser des problèmes de stabilité.
Nous ne comprenons donc pas les arguments techniques justifiant cette coupe rase.
 
Nous avons également alerté la municipalité en leur demandant :
– l’arrêt immédiat de cette coupe et sa reprise après la période de nidification (15 août), et uniquement si les arguments techniques la justifiant sont bien avancés par écrit.

– la prise en compte des informations réglementaires suivantes si la coupe devait reprendre :
 
• date de respect de la nidification (cf. ci-dessus)
• la mine de Plomb du Bleiberg à proximité est classée monument historique et son périmètre de protection intègre la zone de déboisement (protection des abords dans un périmètre de 500m). Un changement aussi important doit normalement faire l’objet d’un avis de l’ABF
• la mine du Bleiberg est inscrite au réseau Natura 200. Les impacts sur l’environnement à proximité doivent donc faire l’objet d’une évaluation des incidences. Notez que les effectifs en chauves-souris sont en chute libre sur le Bleiberg depuis quelques années. Les experts pensent que la disparition d’une partie des éléments boisés et des anciens bâtiments dans ce secteur dans les années 90 et 2000 en sont pour grande partie à l’origine. Ces nouvelles coupes risquent donc d’encore aggraver la situation.
 
Il semblerait que, même si à l’oral on nous concède être pertinents, dans les faits, les travaux ne sont pas arrêtés.

En raison du caractère grave et inquiétant de ces comportements, nous souhaitons mettre les services de la sous-préfecture de Forbach en copie de ce mail.

Nous nous tournons vers vous aujourd’hui, dans l’espoir que vous preniez attache avec le Maire de Saint-Avold afin de faire le point de la situation.

Dans l’espoir de voir notre demande accueillie favorablement. 
 
Bien cordialement

Anaëlle Lantonnois

pour la Fédération des Associations Environnementales de Moselle-Est

Partagez l'info !

Comments
  1. kassandre
  2. (K)assandre

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *